Jardin Cosmique - Art holocinétique - © K-soul 
Peinture holocinétique Le tableau high-tech du XXIème s.  
Modèles Dimensions Dynagram 07 330 x 170 x 30 mm Dynagram 10 420 x 245 x 30 mm Dynagram 24 860 x 490 x 50 mm Dynagram 32 116 x 660 x 60 mm Dynagram 46 1640 x 920 x 60 mm Dynagram 55 2100 x 1180 x 60 mm Prix sur demande 
Au cours des derniers siècles, les artistes peintres ont cherché à  intégrer la lumière et le mouvement dans l'œuvre picturale. Le  seuil entre peinture statique de pigment et peinture vivante de  lumière, ou peinture holocinétique, est exprimé par "Quadrangle  Blanc sur Fond Blanc" de Malevitch. Au-delà de ce seuil : "Vol dans  l'infini où la couleur sert de sémaphore" (Malevitch). Au cœur de  l’infini blanc, la résolution de l’équation mène à l’illumination...  K-soul a consacré plus de quinze années de recherches pour  l'élaboration de la peinture vivante de lumière, ou peinture  holocinétique. Cet art du XXIème s. fusionne techniques classiques  et nouvelles technologies.   La peinture holocinétique est réalisée à la main à l'aide d'une  interface informatique. La toile holocinétique est un écran, cette  toile high-tech lumineuse permet de peindre directement avec la  lumière. Les outils du peintre sont un stylet et une tablette  graphique, une interface informatique enregistre les gestes et les  mouvements: la peinture devient vivante et lumineuse.   A la convergence de l'art et de la science, la peinture holocinétique  se situe dans la continuité des travaux des expressionnistes.  L'œuvre révèle le langage éternel de la création et les mystères de  la lumière et des ténèbres. Une structure complexe de biorythmes  anime des processus d'embryogenèse picturale, des  métamorphoses de formes et de couleurs-lumière expriment  l'activité organique de "l'être pictural". L'artiste explore les  processus créateurs de l'univers et révèle les cartes lumineuses  d'horizons fabuleux.  Plus d’info...
Jardin Cosmique - DYNAGRAM 46
Jardin Cosmique - Dynagram - © K-soul
 Laboratoire Jardin Cosmique - Fenalet - 1880 Bex - Switzerland T. +41 24 463 37 57 - info(a)jardincosmique.com - www.jardincosmique.com
Jardin Cosmique K-soul Œuvres Symphonies picturales Infos Actualité Contact
Œuvres de K-soul
Peintures Sculptures Architecture Livre
LA PEINTURE HOLOCINÉTIQUE expliquée par Frédéric Künzi (1950-2012) Historien de l’art, commissaire d’exposition indépendant à la Fondation Gianadda. Extrait de l’émission « Devine qui vient dîner » de Michèle Durand-Vallade Le vendredi 3 août 2012 - Radio Suisse Romande - La Première www.rts.ch/la-1ere/programmes/devine-qui-vient-diner/4079376-devine-qui-vient-diner-du-03-08-2012.html  M. Durand-Vallade : Pourquoi est-on proche de Kandinsky, de Klee, de ces peintres là ? Parce que c’est une  peinture qui va chercher derrière les formes les secrets de la lumière, du mouvement de la matière, qui va  chercher à l’intérieur de la chose elle-même ?  Frédéric Künzi : C’est la vibration que tous ces peintres ont recherché et ont voulu définir et que K-soul a  réalisé.   ... C’est un ami de Léonard Gianadda qui m’a un jour écrit un email pour me faire part du travail de K-soul  et j’ai été absolument enthousiasmé. Normalement j'organise des expositions de peintres du XIXe siècle  comme Félix Vallotton ou du début du XXème siècle avec Giacometti. Par intérêt et curiosité j’ai rencontré  K-soul et j’ai été absolument émerveillé par cet art. Normalement je ne fais jamais du non-figuratif, j’avoue  que ce style me déplait. Je suis un spécialiste des œuvres du XIXème, mais j’ai été absolument  enthousiasmé par la couleur et les formes qui changent constamment.   Dans l’art de K-soul il n’y a pas d’objet que vous pouvez définir, c’est vraiment l’émerveillement de  l’imaginaire, il y a tout ce que l’on peut voir dans l’Univers: des trous noirs, des supernovas, des naines  blanches, vous pouvez tout voir et tout imaginer. … Je suis resté dans une exposition de K-soul des heures  a regarder ses œuvres évoluer, passant sans cesse de l’une à l’autre. ... J’imagine aussi que sa proximité  avec la nature fait la beauté des couleurs et la luminosité que l’on trouve dans ses œuvres.  Le travail effectué actuellement par des peintres avec des outils « digitaux » n’a absolument rien à voir avec  ce que fait K-soul. Je pense que le terme "informatique" devrait être totalement banni de notre  conversation et de l’œuvre de K-soul, car c’est tout sauf de l’informatique, il faut vraiment oublier l’écran et  le mot informatique.  ***
Peintures